Choisissez votre marché

Vous êtes actuellement sur le site Air Caraïbes en français. Peut-être qu'une autre version du site sera plus adaptée à votre besoin ?

You are currently visiting the French version of Air Caraïbes website. Maybe another version will be more suited to your needs?

Actualmente estás visitando la versión francesa del sitio web de Air Caraïbes. ¿Quizás otra versión se adaptará mejor a tus necesidades?

Guide Guyane

VOYAGE EN GUYANE, UNE INCURSION EN PLEINE NATURE TROPICALE Entre le Brésil, le Suriname et bordée par l’océan Atlantique, la Guyane est une enclave française en continent sud-américain. Ce département d’outre-mer est couvert dans sa majeure partie par la forêt amazonienne. Une nature exubérante et des rencontres enrichissantes : un séjour en Guyane offre la garantie d’un dépaysement total. A la découverte de l’Amazonie française Destination d’aventure, la Guyane est avant tout une région où la nature règne en maître. La dense forêt tropicale, protégée par des réserves naturelles, recense une biodiversité riche et unique. Oyapock, Maroni, Sinnamary, les fleuves constituent les principaux axes de circulation à l’intérieur du territoire : votre voyage en Guyane sera l’occasion de vous initier aux déplacements en pirogue. Des cultures métissées Les villes, comme Cayenne, le chef-lieu, se concentrent sur la côte et témoignent de la diversité des populations et des cultures amérindienne, bushinengé ou créole. Un séjour en Guyane ne serait pas complet sans un détour par Kourou et son célèbre Centre spatial, site de lancement des fusées Ariane.

Le Top 5 des plus belles randonnées de Guyane

Le meilleur moyen de découvrir les paysages sublimes de Guyane et de rencontrer sa faune exceptionnelle, c’est encore de les parcourir à pied ! Et rassurez-vous : cette expérience est loin d’être exclusivement réservée aux sportifs chevronnés. Certains sentiers peuvent même être parcourus en famille !

Paragraphes test 1

L’îlet La Mère

L’îlet la Mère fait partie d’un archipel situé au large de Rémire-Montjoly. Surnommé l’île aux Singes, il est le seul à avoir été habité. Défriché pour accueillir une ferme, il abrite ensuite un bagne, dont les vestiges sont encore visibles aujourd’hui. Si l’îlet la Mère est fameux, c’est désormais pour ses petits habitants : de nombreux Saïmiris, qui lui valent le surnom d’Île au Singe. Un sentier – accessible à tous – permet de faire intégralement le tour de l’île. Cette balade offre non seulement de très beaux points de vue, mais il est judicieux d’emporter une des jumelles pour observer la faune. Le point de vue des Mamelles, en particulier, permet d’observer les tortues vertes. Mais d’autres espèces fréquentent les abords de l’îlet : des dauphins, au large du débarcadère, et des lamantins. Comptez 1 h 30 pour parcourir le sentier. Les plus sportifs ajouteront 1 h 15 environ, le temps de parcourir le sentier des crêtes et de revenir.

Plus belles randonnées en Guyane

Le sentier du Fort Diamant

Situé à Remiré, près de l’embouchure du fleuve Mahury, le fort Diamant est classé bâtiment historique. Il s’agit de la seule fortification de Guyane. L’auriez-vous deviné ? Le Fort Diamant ne tient pas son nom de sa forme, mais d’une propriété qui s’élevait jadis à proximité. Bien qu’il soit fermé au public, il mérite bien une petite visite afin d’emprunter le sentier de randonnée qui démarre à ses pieds. Attention : bien qu’il ne présente pas de difficulté majeure, ce parcours démarre par une bonne montée ! Cheminant sur 6 km – comptez 2 heures de marche – le sentier vous entraine à travers une plantation de cacaoyers. Vous découvrirez encore l’habitation Artur, et profiterez de très beaux points de vue sur les Îlets de Remiré. Arrivé au terme du sentier, sur le plateau, vous pouvez faire demi-tour… ou enchainer avec la boucle du Rorota !

Randonnez dans des paysages sublimes !

Randonnée en forêt amazonienne guyanaise

Le Sentier de Rorota

Le sentier du Rorota forme une bouche de 5,6 km, au départ de Rémire-Montjoly. Avec 149 de dénivelé, le parcours est abordable. Il offre une première approche agréable de la forêt Guyanaise et de sa faune. Serpentant sur les pentes du mont Mahury, il offre par ailleurs de très beaux points de vue et des paysages variés, puisqu’il longe des lacs et traverse une forêt de bambou. Attention, toutefois : en période de pluies, il existe un risque d’éboulement sur le parcours. Il convient donc de faire preuve de prudence !

La Montagne des Singes

Du haut de ses 161 mètres, la Montagne des Singes offre un point de vue exceptionnel sur la ville de Kourou. Certes, le spot se mérite : ce sentier de 3,6 km ne présente pas de grosse difficulté… mais il grimpe ! Mais une fois au sommet, l’effort paye : outre la ville de Kourou, vous pourrez admirer les îles du Salut, au large, et le Centre Spacial. Le saviez-vous ? C’est un point de vue très prisé pour profiter pleinement des tirs et lancements effectués par le CSG ! Vous voyagez en famille ? À défaut de la grande boucle, qui est un peu physique pour les plus petits, vous pouvez empruntez le sentier botanique, beaucoup plus accessible !

Le Sentier Molokoï

Avec ses 18 km de long, le sentier Molokoï est le plus long de Guyane. C’est aussi l’un des plus physiques. Il est bien entendu possible de n’en faire qu’une partie. Si vous voulez le parcourir intégralement, mieux vaut prévoir 2 jours si vous n’êtes pas aguerri ! Vous pouvez l’emprunter au départ de Quimbé Kio, en partant du village de Cacao, ou au départ de l’Auberge des Orpailleurs, à Régina. Un carbet est situé à mi-chemin. Pour y accéder, il faut en faire la demande à l’une de ces auberges et régler une cotisation de 5 €.

Randonner en Guyane : quelles sont les précautions ?

Les sentiers de Guyane sont nombreux et bien balisés. Première précaution : évitez de vous en écarter ! Car la forêt amazonienne est dense, et il est vite fait de s’y perdre. Côté équipement, de bonnes chaussures s’imposent. Si vous souhaitez dormir en carbet, pensez aussi à emporter votre hamac. Le plus important ? Emportez une quantité d’eau suffisante ! En effet, si la Guyane est parcourue de fleuves et de rivières et ponctuée de cascades, l’eau potable est inexistante en randonnée. Il est fréquent de croiser des animaux sur un sentier. Les singes – en particulier ceux de l’îlet la Mère – peuvent se montrer entreprenants. Mais ne cédez jamais à la tentation de leur donner à manger : c’est mauvais pour leur santé, et cela peut même les rendre agressifs.

Nos promotions

Pas de promotion pour le moment. Et si vous essayiez depuis un autre aéroport?

Explorez, découvrez