Choisissez votre marché

Vous êtes actuellement sur le site Air Caraïbes en français. Peut-être qu'une autre version du site sera plus adaptée à votre besoin ?

You are currently visiting the French version of Air Caraïbes website. Maybe another version will be more suited to your needs?

Actualmente estás visitando la versión francesa del sitio web de Air Caraïbes. ¿Quizás otra versión se adaptará mejor a tus necesidades?

Guide Guyane

VOYAGE EN GUYANE, UNE INCURSION EN PLEINE NATURE TROPICALE Entre le Brésil, le Suriname et bordée par l’océan Atlantique, la Guyane est une enclave française en continent sud-américain. Ce département d’outre-mer est couvert dans sa majeure partie par la forêt amazonienne. Une nature exubérante et des rencontres enrichissantes : un séjour en Guyane offre la garantie d’un dépaysement total. A la découverte de l’Amazonie française Destination d’aventure, la Guyane est avant tout une région où la nature règne en maître. La dense forêt tropicale, protégée par des réserves naturelles, recense une biodiversité riche et unique. Oyapock, Maroni, Sinnamary, les fleuves constituent les principaux axes de circulation à l’intérieur du territoire : votre voyage en Guyane sera l’occasion de vous initier aux déplacements en pirogue. Des cultures métissées Les villes, comme Cayenne, le chef-lieu, se concentrent sur la côte et témoignent de la diversité des populations et des cultures amérindienne, bushinengé ou créole. Un séjour en Guyane ne serait pas complet sans un détour par Kourou et son célèbre Centre spatial, site de lancement des fusées Ariane.

Comment se déplacer en guyane ?

Bien arrivés en Guyane ? À vous le soleil, la mer et les longues balades pour découvrir les coins les plus chouettes de la région. Mais comment se déplacer lors de ces expéditions ? Vélo, bus, voiture de location, taxi… Plusieurs options sont disponibles. À vous de choisir celle qui vous convient le mieux !

Paragraphes test 1

En voiture sur les routes nationales et les pistes

En Guyane, deux routes nationales desservent les zones principales autour du littoral.

Si la route nationale 1 se dirige vers l’ouest, la route nationale 2 vous amènera vers l’est. Le réseau routier est relativement petit, mais permet de rejoindre différents endroits autour de Cayenne et de Saint-Laurent-du-Maroni : Kaw, Aptou, Maroni…

Côté routes, la majorité d’entre elles sont pratiques, qu’importe le type de véhicule loué. Seuls certains sites sont à éviter en période des pluies, notamment les pistes qui mènent aux grands sites touristiques ou aux plages. La conduite avec un 4x4 est tolérée, mais reste à éviter si les pluies sont diluviennes.

Se déplacer en voiture en Guyane

Il existe de nombreuses agences de location de voiture en Guyane. Louer une voiture vous offre plus d’autonomie durant votre séjour en terres amazoniennes. Seul ou avec un guide-chauffeur, embarquez dans un véhicule et découvrez la Guyane en toute liberté !

Via les transports en commun

En arrivant en Guyane, il ne faut pas s’attendre à voir défiler les bus. Il est vrai qu’ici le réseau de transport en commun n’est pas très développé, les autres moyens de transport étant généralement privilégiés. La raison ? À Cayenne, par exemple, le réseau de bus comporte 6 lignes qui circulent du lundi au vendredi. Or, en moyenne, il n’y a qu’un bus qui passe par heure ! Pas évident pour se rendre à un rendez-vous à temps. Quant aux horaires indiqués, ils ne sont pas à prendre au pied de la lettre. Il arrive que les chauffeurs soient très en avance ou en retard !

En taxi collectif

Pas de taxis individuels en Guyane ! Ici, les trajets s’opèrent avec un véhicule complet. Au départ des gares routières ou à votre arrivée à l’aéroport, vous retrouverez plusieurs taxis collectifs qui proposent des tarifs fixes.

En covoiturage

Autre possibilité plus économique et écologique : le covoiturage ! Il existe un site de covoiturage très connu en Guyane, Blada.com. Vous pourrez y déposer des annonces ou répondre à une offre de covoiturage en cours ! Le mieux est de communiquer avec le conducteur par téléphone et de décider, à deux, d’un lieu de rendez-vous. En règle générale, vous pourrez vous rendre à Saint-Laurent depuis Cayenne pour une vingtaine d’euros.

Déplacez vous en Guyane avec les différents moyens de transport !

Se déplacer en pirogue en Guyane

Par avion

Si vous souhaitez rejoindre des villes situées à l’intérieur des terres, l’avion peut être une solution intéressante. Avec un réseau routier concentré sur le littoral, les liaisons aériennes sont d’une aide précieuse pour se rendre à Maripasoula, Grand-Santi ou encore Saül. Il existe une compagnie aérienne qui se charge de ses vols réguliers et est située à Cayenne : Air Guyane. Depuis l’aéroport Félix-Eboué, vous pourrez vous rendre à la destination de votre choix.

En bateau

Quoi de mieux que le bateau pour se déplacer entre les différentes îles de Guyane ? La desserte quotidienne est assurée depuis Kourou, à partir de 8 heures du matin. En 1 heure seulement, vous pourrez rejoindre les îles du Salut et profiter d’une journée ensoleillée. Des systèmes de traversée en ferry sont également disponibles, mais moins typiques que les déplacements en pirogues locales.

En pirogue

Car oui, c’est elle qui est la plus utilisée ici ! La pirogue est le moyen de transport principal en Guyane. Grâce aux nombreux cours d’eau qui traversent la région, elle est utilisée pour s’infiltrer partout, même dans les coins les plus impénétrables à l’intérieur des terres. Vous pourrez également croiser, durant votre séjour, des pirogues de fret : elles transportent les marchandises, souvent lourdes et encombrantes. Comme pour les taxis collectifs, le trajet en pirogue se fait avec un nombre de passagers suffisant à bord ! Les tarifs, quant à eux, ne sont pas fixes… Mieux vaut bien décider du prix de la course en amont.

En deux roues

S’il est peu recommandé de se déplacer à moto ou en scooter en Guyane, le vélo est une solution, en apparence, séduisante. Seul problème : le climat. Avec des températures très élevées, difficile de rouler sous la chaleur écrasante. L’humidité n’arrange guère les choses, rendant l’air plus sec et la respiration plus difficile. Si on peut s’en accommoder pour une petite balade, on déconseille le vélo pour de plus longs trajets.

À pieds

Parce qu’il n’y a rien de mieux que ses propres jambes pour découvrir la Guyane. Les balades sont agréables en début de matinée ou de soirée, pour éviter là encore les grosses chaleurs. Mais le jeu en vaut, définitivement, la chandelle.

Nos promotions

Pas de promotion pour le moment. Et si vous essayiez depuis un autre aéroport?

Explorez, découvrez