Guide San Francisco

 

 

Que faire à San Francisco en 3 jours ?

Paragraphes test 1

 

San Francisco étonne par son ambiance incomparablement différente des autres villes des États-Unis. Son architecture singulière, sa diversité culturelle, son ouverture, sa tolérance, son anticonformisme, ses célèbres rues en pente, ses cables-car dévalant les rues, son emblématique et rougeoyant Golden Gate sans oublier son mythique pénitencier, tout ici enchante ! Petit guide pour découvrir SF en 3 seulement trois jours. 


Jour 1 : Coit Tower – Pier 39 – Lombard Street – Golden Gate Bridge – Chinatown


La découverte de San Francisco commence par celle de la Coit Tower au nord de la ville. Cette tour de style Art déco, fut construite en 1933 en hommage aux pompiers de la ville. Du haut de cet édifice, on profite d'un superbe panorama sur la ville et d'une première vue d'ensemble.

On prend ensuite la direction de Pier 39, un quartier très touristique rappelant Disneyland. De cette jetée aménagée à proximité du quartier de Fisherman's Wharf on aperçoit le pont du Goden Gate et l'île d'Alcatraz. Pier 39 abrite aussi de nombreux commerces mais sa principale attraction reste la colonie d'otaries qui a élu domicile sur les pontons flottants. Un endroit idéal pour faire quelques emplettes et se restaurer. 

La promenade continue ensuite vers Lombard Street, la rue la plus célèbre du monde pour être la plus sinueuse. Cette rue, l’un des sites les plus populaires de San Francisco commence au Presidio et finit dans le quartier d'Embarcadero mais la portion la plus tortueuse se situe entre Jones Street et Hyde Street. Les virages en épingle à cheveux s'enchaînent obligeant les voitures à rouler au pas pour arriver à circuler. Bordée par les hôtels particuliers de Russian Hill et de superbes espaces paysagers elle s'inscrit comme la rue la plus pittoresque de la ville.

Depuis Lombard Street on prend le bus pour arriver tout droit devant le sublime Golden Gate Bridge, un pont magnifique construit dans les années 30 que l'on retrouve sur toutes les cartes postales de la ville.

La fin d'après-midi se termine avec le retour vers Chinatown, l'un des quartiers les plus typiques de San Francisco à proximité de Portsmouth Square, le coeur historique de la ville. Il séduit par son architecture étonnante toute décorée de lanternes rouges. Il est préférable de découvrir Chinatown en fin d'après-midi et d'y dîner le soir pour profiter d'une animation intense.

san francisco cable car

Jour 2 : Musée d'art moderne – Financial District


La deuxième journée à San Francisco commence par une visite culturelle avec le Musée d'Art Moderne situé sur la 3rd street. Le SFMOMA est considéré comme le joyau historique de la ville. Créé en 1935, il fut le tout premier musée d'art moderne et contemporain de la côte ouest avant de devenir le plus grand des Etats-Unis. Près de 30 000 œuvres sont réparties sur 13500 m2 avec des expositions permanentes et temporaires. Le musée compte aussi un magnifique jardin, un restaurant, des cafés et des terrasses extérieures.

On profite du reste de la journée pour visiter le quartier de l'Union Square jalonné de nombreux "departement stores" (grands magasins), puis celui de Financial District, centre névralgique de la Finance à San Francisco, remarquable pour ses buildings. Ses hauts gratte-ciels rappellent ceux de New-York. Le Financial District propose un nombre considérable d'endroits pour se restaurer food trucks, sandwicheries, petits restaurants... il y en a pour tous les goûts !


Jour 3 : Alcatraz, Castro et Mission


Si l'on devait visiter deux choses à SF ce serait le Golden Gate Bridge et Alcatraz ! Situé en plein cœur de la Baie, le pénitencier d'Alcatraz a accueilli les détenus les plus dangereux du pays comme Al Capone ou d’autres gangsters de l’époque de la prohibition. Cette prison mythique doit sa célébrité à l'impossibilité qu'il y a de s'en évader, les courants rendant la traversée à la nage impossible. Les détenus qui ont tenté l'aventure n'ont jamais été retrouvés laissant planer sur ces évasions un mystère complet qui contribue toujours au mythe autour de cette prison.

La visite d'Alcatraz, accessible en ferry, se réserve longtemps à l’avance. En haute saison il est vivement conseillé d’acheter ses billets bien à l'avance si l'on souhaite un créneau précis. Hors saison, une semaine avant est largement suffisant !

En revenant à San Francisco, ce troisième jour s'achève sur la découverte des quartiers alternatifs de Castro (le quartier gay) et Mission, qui font la particularité de San Francisco. Cette ville réputée ouverte et tolérante est connue pour avoir été l'épicentre du mouvement hippie ! A Mission on s'offre une balade "street art" à Clarion Alley riche de superbes fresques de rue. On arpente ensuite les hallucinantes boutiques qui s'y trouvent. Des boutiques un peu folles, un brin déjantées le tout dans un joyeux bazar ! Ici les cabinets de voyance ont pignon sur rue...

Nos promotions

Pas de promotion pour le moment. Et si vous essayiez depuis un autre aéroport?

Explorez, découvrez